menu shell eco marathon
Haut de page.
menu

Remerciements

Nous remercions les enseignants, techniciens et étudiants qui ont participé au projet, en particulier les pilotes, mais aussi nos partenaires qu'ils soient institutionnels ou privés. Ils nous ont permis de participer aux deux compétitions de 2011. Nous espérons, avec leur aide, rendre nos véhicules plus compétitifs et participer aux épreuves de 2012.

Pierre Rochelle, chef de projet, et Bernard Toupin, responsable des véhicules.

4ème place pour EcoCar 5E
en catégorie tout électrique

challenge educeco
le Challenge EducEco 2011

7ème place pour EcoCar 7S
en catégorie solaire
 
Notre performance est de 186251 joules pour parcourir les 25,232 km avec le véhicule EcoCar 5E à la vitesse de 30km/h

186 kJ =>489 km/kWh =>4335 km/l équivalent sp95 à 15°c

equipe tout electrique au challenge educeco

Équipe ÉcoCar 5E
tout électrique
au
Challenge EducEco

equipe solaire au challenge educeco

Équipe ÉcoCar 7S
solaire
au Challenge EducEco

les stands au challenge educeco

Dans le stand

depart au challenge educeco

Vérifications avant le départ
du Challenge EducEco

vehicule solaire au challenge educeco 2011

ÉcoCar 5S
véhicule solaire au
Challenge EducEco

vehicule tout electrique au challenge educeco 2011

ÉcoCar 5E
sur la piste de Nogaro

 arrivee du vehicule solaire au challenge educeco 2011

ÉcoCar 7S
sur la ligne d'arrivée du
Challenge EducEco

les deux vehicules ecocar au challenge educeco 2011

Les deux véhicules
ÉcoCar
2011 du
Challenge EducEco

 
 
3ème place de la catégorie
"plug in"
(tout électrique)
Le Shell Eco-marathon 2011

5ème place pour la production unitaire de CO2 (0,909g/km)

 
Notre performance est de 505 km/kWh (181 621 J (Joules)) avec le véhicule ÉcoCar 5E

Le Shell Éco-marathon 2011

 

 

Nous sommes arrivés le mardi 24 mai au matin sur le circuit. Après avoir fait passer le contrôle technique à notre véhicule et obtenu les stickers qui autorisent l'accès à la piste, les pilotes ont pu faire leurs premiers tours. Mercredi 25 mai, après le briefing imposé chaque matin à 8h, de nouveaux les essais. Le véhicule se comporte bien et les pilotes découvrent la piste avec ses deux chicanes mises en place cette année. Cet après-midi des problèmes surviennent dans les circuits électroniques de la commande de gaz et de l'afficheur de vitesse et, en plus, deux crevaisons nous perturbent dans nos essais. Nous tentons une réparation de ces circuits. Dans la soirée nous pensons avoir réussi. Les essais de demain matin nous le diront. Jeudi 26 mai, derniers essais avant la course. Le véhicule est sur la piste dès 9h. Le temps est au beau, pas de vent. Trois tours de piste et de nouveaux les problèmes électroniques réapparaissent. La décision est prise: nous supprimons les systèmes électroniques. Installation de l'accélérateur et du contrôleur de vitesse manuel (compteur de vélo) qui ont été efficaces à Nogaro. On repart pour de nouveaux les essais, tout semble correct. Changement de pneus, derniers réglages: tout est prêt. A 14h départ de la compétition. Il fait beau soleil la piste est bonne, température idéale sauf pour les pilotes qui vont avoir très chaud dans le véhicule. Premier départ pour 8 tours soit 51 minutes. Tout va bien, les tours se succèdent, les temps sont bons, très réguliers. Dernier tour, il faut arriver dans le temps: 50mn et 48 secondes, performance validée. Lecture de la consommation: 181 851J (joules). Très bonne performance, tout le monde est content. Pour l'instant, nous sommes 1ers. Mais pas de temps a perdre: contrôle du véhicule, changement de pilote et nouveau départ. Régularité du temps au tour: 6 min 20 secondes, bonne progression. R.A.S. Les tours se succèdent, réguliers, dernier passage avant l'arrivée: temps correct. Passage sur la ligne 50 min 40 secondes, tentative validée. Performance 181 261J, très légèrement mieux, nos deux pilotes ont réalisé la même performance. Les tentatives sont terminées. Nous rentrons au stand. Nous sommes maintenant à la 3éme place. Vendredi 27 mai, le temps est nuageux et le vent souffle en rafales, nous tentons deux autres runs mais sans succès, le vent est trop fort, pas de changement du classement. Samedi 28 mai le temps est meilleur mais encore un peu de vent et le soleil est peu présent. Dernière tentative, la 5ème, notre véhicule est percuté par un concurrent dans la deuxième chicane, nous n'améliorons pas notre performance. Nous décidons de porter réclamation pour l'incident de course. Nous pouvons refaire notre tentative. Nouveau départ, nous tentons une nouvelle stratégie qui s'avère moins bonne. Nous validons 181 261J soit 505 km/kWh et nous finissons à la 3ème place de la catégorie "plug in" et à la 5ème place (sur 89 prototypes classés) pour la production unitaire de CO2 (0,909g/km). A 14h 30 fin du Shell éco-marathon 2011. Pour notre équipe c'est un succès. Nous pensons déjà au Shell Éco-marathon 2012 et aux travaux à faire pour lorgner la 1ére place.

Pierre Rochelle, chef de projet, et Bernard Toupin, responsable des véhicules

   

village des stands du shell eco marathon europe 2011

Le village des stands du
Shell Éco marathon Europe

dans le stand du shell eco marathon europe 2011

ÉcoCar 5E dans le stand du
Shell Éco marathon Europe

l equipe eco marathon du shell eco marathon europe 2011

Équipe ÉcoCar au
Shell Éco-marathon Europe

les pilotes du shell eco marathon europe 2011

Les pilotes

pre grille du shell eco marathon europe 2011

Avant le départ

depart du shell eco marathon europe 2011

ÉcoCar 5E au départ du
Shell Éco marathon Europe

au depart du shell eco marathon europe 2011

ÉcoCar 5E au
Shell Éco marathon Europe

sur la piste du shell eco marathon europe 2011

ÉcoCar 5E sur la piste du
Shell Éco marathon Europe


Tous les Logos et Marques de ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Les commentaires et les photos sont la propriété de leurs auteurs.
Projet: Éco Marathon IUT Ville d'Avray. Responsable : Xavier Durocher. Webmaster : Bernard Toupin - Mentions légales ©2008